Comment les Millennials vont sauver les commerces indépendants

Comment les Millennials vont sauver les commerces indépendants

Le gouvernement, avec le plan Action coeur de ville, et les sénateurs, avec le Pacte national de revitalisation, s’attaquent à un problème mis de côté pendant longtemps : la crise des centres-villes, qui touche de plein fouet les commerçants indépendants.

Le gouvernement, avec le plan Action coeur de ville, et les sénateurs, avec le Pacte national de revitalisation, s’attaquent à un problème mis de côté pendant longtemps : la crise des centres-villes, qui touche de plein fouet les commerçants indépendants. Si la loi devrait aider les centres-villes et centres-bourgs à revivre, le plus grand espoir est ailleurs. Un changement profond est en cours dans la société, avec l’arrivée des Millennials, génération qui, au delà de tous les clichés, aiment et défendent leurs petits commerces, parfois bien plus que leurs aînés…

On les entend peu sur le sujet. On les voit pourtant dans les magasins. Tous les magasins, y compris les petits commerces indépendants. On pense qu’ils achètent tout sur internet. En réalité, ils font 90% de leurs achats dans les commerces physiques et surtout ils aiment faire du shopping dans les boutiques des centres-villes. Ce sont les Millennials. Née entre 1980 et 2000, la génération des « digital native » (née avec internet) est à l’opposé des clichés et peut-être le meilleur espoir pour sauver les centres-villes et leurs acteurs majeurs : les commerçants indépendants.

Add Comment